En attendant la débâcle 3













































































Au petit matin, au coin de ma rue.

Commentaires